2018 – Petite Messe Solennelle de Rossini

16 et 17 juin à l’église Saint Bonnet – Bourges

Le Berry Républicain (édition du 17 juin 2018)

Petite messe de Rossini : Un concert « grandiose »

CHŒURS DE BOURGES. Un moment d’émotion instrumentale, hier soir,
à l’église Saint-Bonnet.
Les Chœurs de Bourges ont interprété avec passion et brio la Petite messe solennelle de Rossini, hier soir à l’église Saint-Bonnet.

C’est à une « sacrée messe », comme aimait lui-même la définir son auteur, que les Chœurs de Bourges se sont frotté, hier soir, à l’église Saint-Bonnet. La Petite messe solennelle de Gioachino Rossini a été accueillie comme un honneur et un défi musical audacieux, brillamment relevé par les 55 choristes de l’ensemble Berruyer. Sous la direction de Catherine Thérode-Laurent, la version présentée offrait une particularité originale en associant au piano non pas un harmonium mais un accordéon. Dans la nef, le public, venu nombreux, a retenu son souffle, captivé par les couleurs et les nuances de la partition portée par les voix intenses des chœurs, de quatre solistes et d’une subtile alternance des genres. Entre moments instrumentaux et airs d’opéra, la petite messe avait tout d’une grande… Il eut été dommage de ne pas la rejouer. Les Chœurs de Bourges ont le bonheur de la réinterpréter aujourd’hui à 17 heures, même lieu.

Pratique. Concert, aujourd’hui, à 17 heures, en l’église Saint-Bonnet. Entrée : 18 euros, 12 euros tarif réduit.

Le Berry Républicain en parle (édition du 15 juin):

BOURGES
Hommage des Chœurs de Bourges à Rossini

CONCERT. Les Chœurs de Bourges en l’église Saint-Bonnet.
Les Chœurs de Bourges donneront la Petite Messe solennelle de Rossini demain samedi, à 20 h 30, et dimanche à 17 heures.

« 2018 est l’année Rossini. Chez les musiciens, chaque année célèbre un compositeur. On célèbre donc cette année le 150 e anniversaire de la mort de Rossini », explique Catherine Therode-Laurent, chef de chœur.

La Petite Messe solennelle , œuvre religieuse emblématique de Gioachino Rossini, sera donnée à l’église Saint-Bonnet de Bourges. 60 choristes seront accompagnés de quatre solistes : Clara Guillon, soprane ; Cécile Dumas, alto ; Jean-Francis Monvoisin, ténor et Aurélien Pernay, baryton. Olivier Ivrard au piano et Mélanie Bregant les accompagneront.

Renseignements. Réservation sur www.choeursdebourges.fr, à l’Office de tourisme de Bourges ou sur place. Prix des billets : 18 euros plein tarif, 12 euros pour les étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi. Gratuit pour les moins de 12 ans.

La Petite messe solennelle  est sans conteste l’œuvre la plus importante de la dernière période de Rossini, c’est-à-dire… de ses quarante dernières années ! Depuis son Guillaume Tell de 1829, le musicien s’est en effet officiellement retiré de la vie musicale, et coule une retraite paisible.  

“Petite Messe solennelle”.  Quel oxymore que le titre de cette œuvre qui en vérité dure près d’ une heure et demie ! Modeste par la distribution mais en réalité grandiose. Dans une démarche audacieuse, alternent chœurs religieux, bel canto et piano romantique.

La version choisie pour ces deux concerts des Chœurs de Bourges est celle pour piano et… accordéon.  Cet instrument fut, semble-il, le premier vœu de Rossini, au moment de l’écriture de sa pièce.  On l’ignore peut-être mais au XIXe siècle l’accordéon était souvent utilisé pour “remplacer l’orchestre”.

Extrait de la présentation de Catherine Thérode-Laurent

Vous pouvez maintenant payer vos places en ligne avec le site sécurisé Paypal.